Mon premier site internet personnel remonte au début de l’année 1997, bien avant qu’on appelle ça un “blog”. Il s’agissait d’un site créé à la mitaine, à une époque où il fallait maitriser les balises HTML, pour espérer avoir la moindre petite présence sur le Web. Évidemment, depuis cela a beaucoup évolué. Les plateformes de publications sur internet (CMS) se sont développées, afin de démocratiser la création de sites web. Spip, Joomla, Serendipity et bien-sûr, WordPress (que j’utilise pour mes sites), ont largement facilité les choses.

Mais ça, c’était avant les réseaux sociaux. Depuis 2010 environ, les blogs ne sont plus vraiment à la mode. On ne lisait déjà plus beaucoup de livres depuis l’arrivée de l’Internet, on ne lit même plus vraiment les blogs depuis l’avénement des réseaux sociaux. Au début des années 2000, le moindre petit site que je créais allait chercher bien souvent un bon 10,000 visiteurs par mois au minimum et sans aucune publicité ou promotion. Uniquement par le bouche-à-oreille ou les moteurs de recherche. Aujourd’hui, même de grandes plateformes de publications, doivent se battre pour aller chercher de l’audience à coup de clickbait (pièges à clic en français) ou encore de concours racoleurs.

Alors évidemment, avoir un blog personnel de nos jours n’est pas des plus pertinents. C’est parfois beaucoup d’énergie, pour peu de résultats.

Néanmoins, même si depuis 1997 j’ai changé beaucoup de plateformes, à commencer par des services d’hébergement gratuits, je trouve important de perpétuer la chose, même de façon très symbolique. Ce nom de domaine (22h15.com), je l’ai depuis 2006 et que je l’utilise pour toutes mes activités personnelles (courriels, sites…). Certes, il s’agissait surtout du blog “La Grenouille Givrée“, qui relatait mon immigration au Canada, au travers différentes chroniques et nouvelles, mais que je peine à mettre à jour, tant je ne pense plus vraiment avoir à apporter quoique ce soit à de futurs immigrants, désireux de s’installer ici. En fait, cela fait déjà bien longtemps que je ne me considère plus comme un immigrant, mais simplement comme un Canadien d’origine française.

Ici, je vais peut-être mettre l’emphase sur mes créations, sur mon actualité. Outre mon activité professionnelle “normale”, je me suis beaucoup impliqué ces dernières années dans l’univers du podcast et de l’enquête. Si cela vous intéresse, je vous invite à découvrir “Rétro Crimes“, qui est un podcast de True Crime, que j’ai le plaisir de produire et de réaliser en compagnie de la détective privée Annie Richard. Oui, celle-là même qui pilote l’émission “Sur ta rue” à Canal D.

En fait, on verra bien ce que deviendra ce site avec le temps…